La communication

2014-raphaelle-plamondon-le monde en images CCDMD_MG_1809_modifie-1_92959La communication entre les enseignants et leurs étudiants a une importance primordiale pour la réussite scolaire. Au fil des années, les modes de communication ont grandement évolué. La plupart des jeunes ont un cellulaire, et ce, non pas pour parler au téléphone, mais pour envoyer des textos. L’enseignement aussi a dû s’adapter au courriel, à la messagerie et au forum.

Ces modes de communication offrent la possibilité d’envoyer un message ou un rappel aux étudiants. Utilisés de façon modérée, ils officialisent davantage la communication.  L’enseignant envoie des messages pour aviser les étudiants de compléments d’information ajoutés aux cours, effectuer des suivis pédagogiques, vérifier les statistiques de consultation par les étudiants, etc. Voici d’autres exemples d’utilisation :

  • Annoncer une date d’examen, de remise de travaux ou d’événements à venir.
  • Envoyer un lien Internet, une liste de matériel à apporter et à acheter.
  • Aviser de l’absence ou du retard de l’enseignant, de changements ou de compléments d’information à un cours, etc.

© Image d’en-tête: 2014, Raphaëlle Plamondon, Le monde en images, CCDMD.

 

00-clic

Dans ce contexte, il est bon d’imposer une nétiquette et de la faire appliquer. Il est recommandé de donner peu de consignes, sinon les étudiants ne les respecteront pas. Voici quelques exemples de consignes simples à utiliser.

Nétiquette :

  • Écrire dans un français correct.
  • Éviter d’écrire en majuscules (donne l’impression de CRIER).
  • Avant de taper une question, vérifier si elle n’a pas été posée précédemment.
  • Écrire dans un langage respectueux et sans jugement.
  • Si l’on cite un auteur, indiquer la source et l’auteur, et respecter les droits d’auteur.

Ces outils étant asynchrones (communication en mode différé), les périodes de disponibilité ne sont pas précisées, comme dans le cas des heures de bureau ou de cours. L’enseignant doit éviter de se déclarer disponible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Voici un exemple de limite annoncée à des étudiants. « Je réponds dans les 24 h à 48 h du lundi au vendredi entre 9 h et 15 h, mais pas la fin de semaine. Pour des questions à développement, je vous suggère de ne pas utiliser la messagerie, mais de venir me voir. »

La messagerie est facile à utiliser et les étudiants la consultent fréquemment. Ils s’en servent aussi pour transmettre des questions à leur enseignant ou l’aviser de leur absence. La photographie qui peut accompagner le message permet à l’enseignant de reconnaître rapidement l’élève. Cet outil est très pratique pour une personne qui enseigne à temps partiel ou qui donne un cours impliquant des rencontres plus espacées dans le temps. La messagerie d’un ENA permet d’envoyer un message à un étudiant, à un sous-groupe ou à un groupe complet. Certains enseignants l’utilisent même pour communiquer entre collègues au lieu d’avoir recours au service courriel du collège. Le courriel, par ailleurs, est très populaire en enseignement, que ce soit dans un ENA ou à partir d’un autre service. Il répond aux mêmes objectifs que la messagerie.

Le forum est un autre canal de communication entre les étudiants et l’enseignant ainsi qu’entre les étudiants. Il répond à un besoin pédagogique orienté vers l’apprentissage et la collaboration, et peut s’adresser à un groupe, à une équipe ou à un individu seulement. Voici quelques règles simples favorisant le succès d’un forum:

  • Fixer la durée des échanges. Cette période doit être choisie selon la pertinence de l’activité.
  • Animer les activités en posant des questions et en ajoutant des commentaires régulièrement. Un forum vivant attire les lecteurs et incite les jeunes à rédiger des questions et des commentaires.
  • Encourager les étudiants à lire les sujets précédents avant d’envoyer leurs questions. Cette procédure évitera la redondance de questions semblables.

00-clic
Pour plus d’exemples et de consignes précises portant sur chacun des exemples, consulter l’article « Vous dites forum? », bulletin CLIC, numéro 77, octobre 2011.

Impacts sur l’étudiant : Les outils des ENA rendent la communication enseignant-étudiant plus officielle et empêchent que les messages soient noyés parmi les autres courriels personnels des étudiants. L’élève apprend ainsi à séparer sa vie personnelle de ses études, ce qui le prépare au milieu du travail. Dans le cas du forum, les commentaires et les questions sont lus par les pairs : la pression sociale incite les étudiants à rédiger des commentaires originaux et pertinents.

Impacts sur l’enseignant : Les interventions sont archivées et peuvent être relues ultérieurement. Les messages sont faciles à retrouver dans un ENA, car ils sont enregistrés. Cela fournit une preuve intéressante en cas de litige pédagogique.

Effet pervers : Les outils de communication peuvent nuire à l’autonomie et à l’organisation des étudiants. Ainsi, certains d’entre eux, relativement timides, plutôt que de développer leurs habiletés à communiquer, l’utiliseront pour éviter l’enseignant. D’autres auront tendance à solliciter trop rapidement et facilement la réponse de l’enseignant au détriment d’une recherche individuelle de solutions. Les étudiants peuvent aussi choisir la facilité et envoyer plusieurs messages dans la même heure… L’enseignant recadrera alors la situation en invitant l’étudiant à venir le rencontrer à son bureau.

Les ENA facilitent la communication par la messagerie, les communiqués et les commentaires inclus dans les différentes fonctions (exemple : lors de la remise des notes). Dans le but de transmettre des informations ou d’entretenir la relation, le courriel et la messagerie est un moyen simple et rapide pour rejoindre les étudiants. Bien que ceux-ci préfèrent les textos, ces outils demandent une gestion de liste à chaque session et impliquent des coûts d’utilisation. Comme cet outil est utilisé pour la vie sociale de l’étudiant, il est primordial de lui faire comprendre l’importance de séparer la vie personnelle de la vie professionnelle.

La messagerie et le courriel deviennent des outils de communication pour un groupe ou un individu en particulier. Les messages envoyés peuvent être ciblés afin de demander ou de confirmer un rendez-vous, de rappeler une date importante (remise de travail, conférence, travail d’équipe, tutorat, etc.). Je vous suggère aussi d’effectuer des rappels lors d’activités hors classe sur un outil (forum, wiki, blogue, site, etc…). Le message envoyé devient votre lien virtuel avec l’étudiant. Il le reçoit comme un message personnel et favorise la création d’un lien privilégié entre l’étudiant et l’enseignant.

TRUC : Annoncer un horaire précis concernant les réponses à vos courriels. Cela permettra aux étudiants d’anticiper la réponse demandée. Exemple : Je réponds à mes courriels à tous les jours avant 16 h du lundi au vendredi. Les messages envoyés après vendredi 16 h seront répondus le lundi avant 16 h. 

La plupart des institutions scolaires fournissent une adresse courriel à leur personnel. Ces adresses sont dédiées au travail et la direction fait appel au professionnalisme des individus. Cette évidence n’est pas acquise chez l’étudiant qui détient un courriel. Il devient intéressant pour l’enseignant de souligner ce fait et d’éduquer les étudiants lors des échanges par courriel.

 

Besoin d’une adresse courriel personnelle ?  0 $

g-mail-wikipediaGoogle vous offre une adresse de courriel gratuite : Gmail. Pour l’inscription, veuillez compléter le formulaire.

© Image: Wikipédia

 

Windows_live_square-wikipediaWindows Live offre des comptes de courriel gratuit : Hotmail. Pour l’inscription, veuillez compléter le formulaire.

© Image: Wikimédia Commons

Récits et dossiers

profweb-logo-2014

♦ Benoit, M. (2008). Un blogue au service de la pédagogie.

♦ Desrosiers, C. (2011) : Chantal Desrosiers (2011), Série plateforme : LÉA.

♦ Ouellette, C. (2006). Outils populaires de DECclic – partie 1.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *